Label Sport Santé

Vieux logoPrès de 30 ans d'histoire...

 

 

Faisons un super salto arrière ! Au siècle dernier, avant les années 1965–1966, n’existaient que les clubs  de gym ou de sport professionnels, la notion de loisirs n’existant pas ou peu. Et encore moins pour les femmes ! C’est la DDJS* qui, en 1965, a pris l’initiative et demandé à Irène JOLIVET, alors prof d’EPS en  milieu scolaire, d’abandonner son poste pour créer  des cours de gymnastique volontaire. Irène s’est emparée de ce projet avec bonheur et détermination: « Je veux sortir les femmes de leurs casseroles ! » affirmait-elle.

Quand il a fallu qu’elle s’absente en 1968 pour se rendre aux JO de Grenoble, elle a tout naturellement désigné quelques fidèles de ses cours pour la remplacer momentanément… et c’est ainsi que certaines ont mis le pied à l’étrier et y ont tellement pris goût qu’elles ne l’ont plus lâché : Michelle TARDIF est de celles-là qui, à 28 ans, a laissé son poste à Thomson pour donner des cours, sans autre formation que celle acquise auprès d’Irène !...avant de passer le concours de prof d’EPS et de l’obtenir à 40 ans !!!

 

Image3

Cuisses abdos fessiers 2

En 1983, dissolution de l’EPA (qui opérait dans tout l’Ouest) pour la  création et le dépôt du nom « Club EPA » sur Angers. La section EPA d'Angers donne naissance au Club EPA d'Angers, devenue la plus importante association sportive de la ville d'Angers en nombre d'adhérents.

Et maintenant nous aimons toujours autant ces activités sportives qui nous stimulent les muscles, les neurones et favorisent les amitiés !  Le Club EPA ce sont 2900 adhérents, 150 cours, 28 animateurs sportifs, 2 permanents administratifs et un Conseil d'Adminitration de plus en plus actif. Nous sommes passés à l’ère numérique, et sautons dans le train en marche, pour rendre l’association encore plus attractive et opérationnelle !

 

 

 

 

Image2

 

*Direction Départementale Jeunesse et Sport (ex – Direction Départementale de la Cohésion Sociale)